mardi 3 février 2015

Reléguer les problèmes de poids dans la case " souvenirs " grâce à l'alimentation physiologique



Bonjour à toutes et tous !

Je suis désolée de cette absence prolongée, mais mon groupe THE WAY I AM a été signé par le prestigieux label Klonosphere l'été dernier, et comme notre EP 6 titres est sorti le 14 novembre dans les bacs, mon programme a été quelque peu... bouleversé, ces derniers mois.
Mais c'est une très grande nouvelle que je suis heureuse de partager avec vous !

Si ça vous intéresse, retrouvez toutes les infos nécessaires sur www.thewayiam.net ou sur facebook.com/twiamband :)


 ----------------------------------

Je reviens aujourd'hui avec un sujet quasi-systématiquement abordé avec les personnes qui me questionnent sur le mode de vie physiologique :


le poids.






S'il y a bien une lutte perpétuelle chez la majorité des femmes ( et chez de plus en plus d'hommes ! ), c'est bien celle qu'elles entretiennent malgré elles avec leur silhouette. La plupart d'entre elles se trouvent trop rondes, trop grosses, trop tout. Et c'est à grands coups de régimes drastiques servis chaque année dans la presse féminine après les fêtes de Noël et surtout lorsque les beaux jours s'annoncent, qu'elle tentent de pulvériser ces kilos dépréciés et cette cellulite maudite.

Aussi, à force de volonté et de privation, les résultats arrivent. Mais le corps sait se défendre et a fortiori contre sa plus grande peur : la disette ! Du coup, les kilos reviennent vite, très vite, trop vite, plus nombreux qu'avant le régime, le tout à la sauce " déprime + estime de soi = 0 + résignation absolue "...

Chouette programme dites-moi !

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe une alternative saine, définitive et joyeuse : l'alimentation physiologique !!





• Déjà, pourquoi grossit-on ?

Vous vous en doutez peut-être, mais tout tourne, une fois de plus, autour de la tentative désespérée du corps à retrouver l'équilibre homéostatique, face à la déferlante de déchets acides qu'il est obligé de contrer au quotidien. Et cela à cause de nos modes de vie délétères.

Face à cet assaut agressif, le corps à trois possibilités, ce qui nous donne trois grands profils :
  1. la personne gonflée par l’œdème = la rétention d'eau :

    En effet, l'eau permet de diluer la concentration acide dans le milieu corporel. Pour se défendre, le corps fait l'éponge, afin de protéger ses cellules contre les attaques.
    Résultat >> Quand on se débarrasse de ses acides, on perd son eau ! C'est pour cela que les personnes qui entrent dans le mode de vie physiologique ont l'impression de passer leur vie à uriner, dans les premiers temps ^_^
    3
  2. La personne qui accumule le gras :

    N'oubliez pas, tout ce qui est gras protège le corps : comme le cholestérol protège les vaisseaux sanguins des attaques acides et la lymphe protège la peau des acides en formant des boutons, les cellules graisseuses vont être les réceptacles des déchets acides dont le corps ne sait que faire, afin de protéger les autres cellules !
    Résultat >> Quand on se débarrasse de ses acides, les cellules graisseuses n'ont plus de raison d'être, elles se vident naturellement !
     
  3. Le/la maigre qui compense :

    Ça, c'est mon cas : je suis très mince, je l'ai toujours été, mais par contre, j'ai eu des cheveux blancs dès l'âge de 13 ans...
    En fait, je ne stocke pas les déchets, mais mon corps contre leur acidité en puisant dans ses réserves minérales que sont les os, les cheveux, les dents, la peau, les ongles. D'où ma peau sèche, mes ongles désespérément mous qui ne poussaient jamais, mes cheveux blancs, mes dents relativement fines, etc.
    Depuis que je suis entrée de pied ferme dans le mode physiologique, j'ai des ongles durs comme du bois, une peau normale et je ne désespère pas de retrouver mes cheveux bruns, même si ça prendra beaucoup de temps à grands coups de jus verts !

    Vous pouvez être l'un ou l'autre de ces profils, mais aussi cumuler les joyeusetés, genre gras et rétention d'eau, voire le combo gagnant " gras + eau + déminéralisation " ! :(




Ensuite, pourquoi les régimes amaigrissants ne fonctionnent-ils jamais ?

Parce qu'il sont tout simplement basés sur un paradigme inepte et absurde : celui des calories.
Inepte et absurde parce qu'on ne prend en compte que la quantité des calories ingérées, et non leur qualité !

Je m'explique, prenons l'exemple des femmes, de qui l'on a décrété les besoins caloriques moyens à 2000kcal par jour.
Cela nous donne, en listant des menus " normaux " :
Matin : 1/4 de baguette + beurre + confiture + café + sucre
Midi : Carottes râpées en sauce + steak + pâtes en sauce + tranche de pain + fromage + pomme
Goûter : barre chocolatée
Soir : Soupe + poisson + risotto + salade verte + yaourt.

Mais si l'on regarde d'un peu plus près, qu'est-ce qui nourrit vraiment dans tout ça ? Je veux dire, au sens micro nutriments ( vitamines et minéraux ) nécessaires au corps, au delà de l'apport glucide/lipides/protides ?

Les carottes râpées ( et encore ! Si elles ne sont pas fraîchement râpées, on oublie ! ), la pomme du midi ainsi que la salade verte du soir. La soupe, elle, est très très bof si elle est cuite...

En gros, 150 kcal seront utilisables par le corps sur 2000kcal ingérées dans la journée...
On peut dire qu'en gros, la femme moyenne est en jeûne perpétuel.

Pourquoi ? Parce que dans cette journée somme toute " normale ", tout ou presque est cuit et raffiné, donc mort, donc inutilisable par le corps. Cette alimentation remplit le ventre au sens propre du terme mais ne NOURRIT pas.
Elle produit plus de déchets que de matériaux utiles, contre lesquels le corps va devoir, une fois de plus, lutter, en neutralisant, ou en stockant dans du gras !
( Vous comprenez maintenant pourquoi certaines femmes se plaignent de ne jamais manger de friandises, de ne pas faire d'écart, d'avoir une alimentation " normale " et de prendre quand même du poids... )

Ajoutez à cela les poisons véritables que sont le gluten, boucheur-irritant des villosités intestinales, et les produits laitiers extrêmement acidifiants et congestionnants ( cf mes articles sur le gluten 1 & 2 et le lait ), ne vous étonnez pas de voir toutes sortes de symptômes sympathiques arriver en plus de votre surpoids ( acné, peau grasse, constipation... ).

Et donc, dans le cas des régimes, où l'on ne fait que bêtement réduire la quantité de calories sans se poser la question de leur qualité, on contraint encore plus ce corps déjà littéralement AFFAMÉ !!
Peut-on tenir le coup avec une petite salade verte, un morceau de poisson, une tranche de pain complet et de gruyère allégé, puis une pomme en dessert, histoire de ne pas excéder 1200 kcal dans la journée ?
ABSOLUMENT PAS !

Donc forcément, le corps entre en résistance, la faim devient intenable et on finit par craquer, avec toute la culpabilité de rigueur, l'estime de soi dans les chaussettes, affublée de plus de kilos qu'au début du régime...

OUI. TOUT. VA. BIEN.


Ce que l'alimentation physiologique révolutionne :

Pour comparer avec l'affligeant constat précédent, j'ai joué le jeu de compter les calories que j'ingère...
Eh bien le résultat oscille entre 3000 et 4000 kcal par jour !

Et je pèse 50 kgs pour 1m74.

En plus de ça je suis musclée, fit, et j'ai une méga patate de Jack Russel malgré des insomnies récurrentes !

Alors 4000 calories oui, mais 4000 calories de bananes, de carottes, de pommes, de pastèques, de pommes de terre
( vapeur ), de céleri, de maïs, de tomates, d'avocats, de noix de cajou, de raisin, d'oranges, de clémentines, de blettes, de navets, de poireaux, de litchis, de mangues... j'en passe teeeellement et des meilleures !

Ce qui prouve bien que ce n'est pas la QUANTITÉ que l'on ingère qui est essentielle mais bien la QUALITÉ !
Notre corps a cette magnifique capacité de nous avertir de ses besoins grâce à la sensation de faim et de satiété ! Il suffit juste d'être à l'écoute, de lui apporter les éléments nutritifs dont il a besoin ( fruits, légumes, graines, le tout cru au max ), et plus besoin de peser le moindre aliment ou compter les calories !

Vous avez perdu ces signaux naturels ? Qu'à cela ne tienne, il reviendront dare-dare avec ce mode de vie et d'alimentation, je peux vous l'assurer !

Bref, du cru, du frais, du biodisponible, dont le ratio utile/déchet est de 100 pour 1 ! Et pas 1 pour 100 comme dans les cas listés plus haut !
Dans le cas d'une personne qui a du poids à perdre, avec cette alimentation frugivore, le corps va ENFIN pouvoir se nourrir et retrouver la force de lutter pour éliminer ses déchets accumulés depuis des années.
Si les émonctoires que sont les reins et les intestins fonctionnent bien et ne sont pas engorgés, les déchets s'évacuent, les cellules graisseuses n'ont plus lieu d'être, les kilos superflus s'envolent.

Elle retrouve la santé, la beauté et la silhouette fit que tout un chacun devrait avoir sans la moindre privation ! Au contraire ! Dans l'abondance absolue ! Sans faim, sans frustration, sans douleur.




Je précise " si les émonctoires fonctionnent bien". C'est à dire si les urines sont troubles et les intestins dénués de constipation, ce qui est plutôt rare dans nos sociétés modernes où le gluten est roi. Tapissant sans relâche nos pauvres villosités intestinales, créant ballonnements, constipation et problèmes intestinaux de tous ordres ( entres autres ).


• L'importance des émonctoires :

Ce sont eux qui dirigent les déchets vers la sortie ! Il faut donc les aider dans cette lourde tâche, surtout dans un contexte de perte de poids !
Ainsi, en plus de s'orienter vers le frugivorisme, en commençant par végétaliser au maximum votre alimentation, il faut soutenir vos émonctoires qui peuvent être au bout du rouleau si vos systèmes nerveux et endocrinien sont à plat.

Pour les intestins, l'utilisation de psyllium blond est tout à fait recommandable ( ce sont de tous petits pétales de fleurs, des téguments, qui gonflent et forment une espèce de gel au contact d'un liquide, qui officient ensuite tel un " balai intestinal " ), à boire délayé dans du jus de fruits par exemple. A vous d'ajuster la quantité par des tests successifs en fonction de votre confort et vos besoins.
Les lavements peuvent être d'une grande aide ! Nos intestins ressemblent un peu à des plats à gratin couverts de restes de lasagnes brûlées... La seule solution pour décoller tout ça : LAISSER TREMPER ! C'est le rôle du lavement qui, non, ne détruit absolument pas la flore intestinale, au contraire ! Ils lui permettent de se renouveler plus rapidement, justement.

Pour régénérer la sphère rénale : DES JUS !! Tous les jus, mais en particulier ceux à base de fruits et légumes diurétiques : céleri, concombre, cerises, pastèque, melon...
Les agrumes, de par leur acides trèèès légers vont venir quant à eux dissoudre les déchets ( calciques entre autres ) que vous pourriez avoir stockés dans vos reins, entravant leur bon fonctionnement.

Le brossage à sec de la peau et les bains alcalins vont venir aider à neutraliser les acides par la peau. Ce processus est essentiel lors de la perte de poids.

Je vous invite à lire ou relire mes articles sur ces pratiques ICI et LA.





• Dernières expériences en date :

Mon compagnon, suite à une longue période de stress, s'était réfugié dans le grignotage intempestif.
Il a pris plus de 25 kilos en un an, qu'il a perdus en moins de 6 mois !
Et pourtant, ne partageant pas les mêmes considérations éthiques et médicales que moi, il continue à manger de la viande et des pâtes de temps en temps. Cependant, le grand changement réside dans le fait qu'il  a considérablement végétalisé son alimentation, et boit des jus régulièrement. Et il n'a aucunement eu l'impression de se priver puisque les volumes ingérés dans un tel mode de vie sont réellement conséquents. Élément qui effraie généralement toute personne qui souhaite se " mettre au régime ".

Ma copine Maud qui a passé le cap du frugivorisme + jus, elle, a perdu direct 3 kilos dans les 10 premiers jours, " en mangeant toute la journée " selon ses dires.


• La question du sport :

OUI il est très important de faire du sport. MAIS de façon modérée, adaptée, joyeuse.
Évitez la contrainte, prenez le temps de choisir des activités qui vous plaisent et vous conviennent, sinon vous ne tiendrez pas dans la durée.

Me concernant, je rêvais depuis gosse de faire du cheval, je me suis lancée il y a un an ! Et je peux vous dire que c'est du sport ! 5 jours de grosses courbatures en moyenne, dans tout le corps. Mais c'est tellement chouette que j'y retourne :)
C'est ÇA qu'il vous faut trouver.

L'activité physique est très importante puisqu'elle permet l'oxygénation du corps et donc l'oxydation nécessaire des acides faibles apportés par les fruits, véritables " nettoyeurs " du corps, pour agir sur les acides ; ainsi que le mouvement de la lymphe et donc l'évacuation plus rapide des déchets !





• La question de la viande :

Oui je suis une vegan militante.
Je suis contre la mort des animaux pour me nourrir. Mais ce sont MES convictions et surtout je suis consciente que dans le cas des personnes épuisées, fatiguées chroniques, l'arrêt des produits animaux peut être catastrophique.
En effet, les personnes dans cette situation ont le système nerveux et endocrinien tellement à plat que la viande CRUE
( pas cuite, sinon ça ne sert à rien ) peut les aider à trouver les hormones et les neurotransmetteurs que leur corps est tout simplement incapable de produire.

Alors si vous vous trouvez dans ce cas, attention à l'arrêt total de la viande. Autorisez-vous quelques carpaccios qui vous aideront à surmonter cette étape. C'est un cap à passer. Une fois sur pieds, vous pourrez revenir à un régime plus en phase avec vos convictions.

• Les à côtés :

Je vous renvoie à mon article sur le mode de vie physiologique qui liste les à côtés de l'alimentation en détails :
- sommeil
- soleil
- vie sociale épanouissante, etc.
Autant de critères essentiels pour perdre du poids et atteindre vos objectifs, même si le changement de votre régime alimentaire effectuera 90% du job.





• Trop beau et trop facile pour être honnête ?

Ahahah ! Je comprends ! " Abondance " est généralement antonyme de " minceur ".
Et pourtant... Je ne peux que vous encourager à  sauter le pas !
Essayez un mois et vous verrez ;)
Un mois, c'est quoi ? Quatre malheureuses petites semaines ! Au pire, il ne se passe rien et vous ne remettrez plus jamais les pieds les yeux sur ce blog !

Je n'ai pu QUE constater des résultats exceptionnels sur les personnes qui m'ont fait confiance et que j'ai eu la chance d'accompagner dans leur changement de vie.
Je l'ai vu moi-même, sur la reminéralisation qui s'opère en moi au quotidien...

Surtout qu'en plus de perdre ces kilos qui vous gâchent la vie et entravent votre liberté de mouvement, vous allez gagner la santé et la beauté. Même si ces deux derniers éléments mettront peut-être plus de temps à se manifester, en fonction de là où vous partez, les énormes quantités de minéraux que vous ingérerez ainsi, et qui sont les briques de notre trame tissulaire, vous apporteront vitalité, forme et jeunesse cellulaire :)



Pour aller plus loin :








J'espère que cet article vous aura apporté.
Prenez soin de vous, je vous embrasse,
Saturne.




6 commentaires:

  1. Bonjour j'ai 3 questions :
    les fruits et légumes sont trop chers pour moi surtout bio, je n'ai pas de baignoire et je ne suis pas le genre de personne vers qui on se sent attiré (à part dessin et peinture je ne sais rien faire de particulier et il n'y a rien dont on puisse profiter avec moi, d'autant que je suis mégafauchée), donc pour la vie sociale épanouissante on repassera (j'ai essayé de me mettre à portée, communiquer, m'adapter, m'intégrer, et ça m'a bien ebralnlé la santé mentale, je vais mieux depuis que j'ai renoncé) mais bref, dans ces cas là, on fait comment :) ? (pour les bains j'ai trouvé une astuce, je me frictionne avec de l'eau bicarbonatée) Par contre c'est assez étrange, je fais peu de gras, peu de rétention d'eau, seulement 3 kg de trop impossibles à perdre - 56 pour 1,73, pas possible de descendre en dessous avec mes gros os - et n'ai que 2 ou 3 cheveux blancs à plus de 40, juste les ongles mous et le teint un peu jaune bien que je n'aille jamais au soleil. (c'est peut etre parce que je déteste les laitages et mange bcp de noix et de fruits - de chez lidl :) et suis presque vegétarienne depuis des années.. (je dis presque car je mange encore des oeufs et poissons de temps à autre mais plus pour très longtemps) Par contre meme si je n'y suis pas encore, qu'en est il des femmes ménopausées ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Bienvenue !
      Alors il y a des questions auxquelles je ne saurai t'apporter grande réponse parce que 1, je ne te connais pas et 2, j'ai bien trop peu d'informations pour faire un retour très constructif donc je vais m'arrêter à ce que je peux faire :
      - J'ai moi-même un budget très serré alors je compose : des fruits et légumes BIO de chez LIDL, des fins de marché, et je connais par cœur la liste des produits qu'il est - ou non - urgentissime de consommer BIO. Liste facilement trouvable sur le net.
      - Si tu n'as pas de baignoire, comme je l'ai dit dans un de mes posts, friction de bicarbonate avec un gant sous la douche et on laisse agir le temps qu'on peut. On peut aussi faire des bains de pieds au bicarb.
      - Concernant le point " vie sociale ", j'ai tendance à penser que les autres sont notre miroir... Peut-être réfléchir de ton côté à ce qui a pu provoquer cet """" échec """" ( piste : quand je lis à quel point tu te dévalorises en quelques lignes dans un commentaire sur un blog, je me dis qu'il faut peut-être chercher par là. Sentiment d'illégitimité ? )
      - Pour les -3kgs alors que tu ne pèses déjà que 56 kgs pour 1m73 et que tu as " de gros os ", je ne comprends pas pourquoi tu souhaiterais descendre plus bas... Cet article sur le poids s'adresse à des personnes qui ont vraiment du poids à perdre.
      - Pour le reste de ce que tu me décris, je ne peux absolument pas t'apporter d'éclaircissements, je ne sais pas comment tu manges, tu me donnes trop peu d'infos !
      Le seul truc que je peux dire, c'est que si tu as les ongles mous et des cheveux blancs c'est qu'il y a très probablement déminéralisation.
      Arrête le gluten et les autres poisons majeurs, si tu es végétarienne STOP aux mélanges céréales/légumineuses qui bouchent les intestins ( cf mon article pour les VG débutants ), fais toi des jus si tu peux, mange des quantités de verdures et de fruits crus. Il faut rapporter des minéraux dans ce corps.
      ET PRENDS LE SOLEIL ( en tenant compte de tes sensations de chaleur, tu n'auras jamais de coups de soleil dès lors que tu te mets à l'ombre quand ça devient désagréable ) !!
      - Pour les femmes ménopausées, même topo que pour les autres, certaines femmes ont même vu revenir leurs règles après avoir foncé dans le mode de vie physio...

      Voilà, je ne peux pas faire beaucoup mieux :)

      Supprimer
  2. c'est déjà pas mal,, merci :) !

    RépondreSupprimer
  3. (je dois surement etre un peu déprimee par manque de lumiere je n'y avais pas pensé, merci pour tes remarques)

    RépondreSupprimer
  4. (pour le poids c'est à cause de mon tour de taille, j'ai eu un a.i.t il y a 2 ans (sans autre cause que le stress semble t'il) et donc j'essaie d'etre vigilante ayant toujours eu tendance depuis très jeune à prendre au niveau du haut du corps, et donc je souhaite plutot faire en sorte de ne pas prendre à ce niveau, je me suis mal exprimee :) our ce qui est du sport ça fait plaisir à entendre, moi c'est la marche et occasionnellement la danse ! Sinon j'ai découvert récemment le kéfir de fruits grace à une voisine très sympa, c'est super aussi notamment pour les intestins, et j'ai un bien meilleur teint depuis que j'en bois, tu pourras peut etre y consacrer un article plus tard ça intéressera du monde sans aucun doute d'autant que c'est vraiment simple à préparer.. en tout cas, merci :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec joie merci à toi :)
      Le kéfir je ne connais que de nom mais je vais faire un article sur le Kombucha bientôt, même genre de truc ;)
      Et en effet, prends la lumière !!!

      Supprimer

Une question, une réflexion, une découverte, un partage ? Commentez !