lundi 26 février 2018

Rajeunir et préserver sa jeunesse grâce au mode de vie physiologique ( Suite et fin )



Voici donc la deuxième partie de cet article, dans lequel je vous donnais ma vision des choses et la compréhension que j’ai de ces états pathologiques que l’on associe trop souvent à « l’avancée en Âge ».



Je vous disais qu’il n’était pas le résultat d’une Fatalité, mais qu’il était, selon moi, le résultat visible et proportionnel d’un manquement aux Lois De La Nature qui nous gouvernent, puis j’avais passé en revue l’importance de la nutrition adéquate de nos cellules, sans polluer les liquides, les « humeurs », dans lesquels elles baignent continuellement.



Voici la suite :



I - L’importance capitale des jus de légumes ( + fruits, ou pas ) selon moi


J’ai envie d’insister sur ce point, même si j’en ai déjà parlé dans la première partie de l'article.

Je ne suis pas pro-extracteur au détriment de toutes les autres façons de manger des légumes et des fruits. Je ne suis pas « anti-blender », « anti-fibres » ou je ne sais quoi.
( D’ailleurs de manière générale, je ne suis pas anti-quelque-chose, car être « contre » quelque chose, c’est donner de l’Energie à ce quelque chose, et ainsi le faire croître et obtenir le résultat inverse de ce que l’on souhaite.
Mère Térésa disait d’ailleurs : « si vous manifestez contre la guerre, ne comptez pas sur moi, mais si vous souhaitez manifester pour la Paix, alors invitez-moi ! » ! )

Cependant, je pense en effet qu’il n’y a pas meilleur moyen, et surtout plus rapide, de reminéraliser un corps dénutri que par l’absorption massive de jus de légumes frais de qualité, surtout pour nos organismes d’occidentaux dont la moindre fibre de carotte va irriter les intestins enflammés par des années de nutrition cuite et céréalière délétère.

Pas de fibres, donc pas de digestion ! Donc passage direct dans le circuit sanguin pour aller nourrir nos petits soldats cellulaires ! La chlorophylle des jus verts est un réel pansement anti-inflammatoire pour les intestins sensibles, et le contenu minéral, vitaminique et enzymatique des jus est un shot de pure et vraie nutrition !

Et pour ce qui nous intéresse, à savoir préserver notre jeunesse, il nous faut préserver ( voire rétablir pour certain(e)s ) notre capital minéral ! Et je le répète ( car je l’avais déjà dit ici ), une belle peau jeune est une peau hydratée, ce qui signifie qu’elle retient l’eau dans ses tissus grâce à ses minéraux ! Plus un corps est minéralisé, plus l’eau peut être retenue, plus la peau est rebondie !

Si nous sommes ridés comme des vieilles prunes à l’hiver de notre vie, voire à l’automne pour certain(e)s, c’est parce que nous avons puisé dans nos réserves alcalines ( = minérales ), pour contrer les effets des stresses oxydatifs et des acides endogènes et exogènes en grande partie dûs à une perpétuelle INdigestion de nourritureS ( alimentaires, émotionnelles et spirituelles ) !

Si vous tapez sans cesse dans votre compte en banque sans jamais déposer d’argent, ou si peu, vous devenez déficitaire ! C’est pareil pour votre « capital » minéral !


Aussi, boire des jus, c’est regarnir ce capital facilement et rapidement, et les effets se font rapidement sentir ( et voir ! )








II - Le pendant ESSENTIEL de l’assimilation : L’ÉLIMINATION !


Aussi vrai qu’il est essentiel de nourrir correctement les cellules et les bactéries de notre corps, il est encore plus essentiel de leur permettre d’éliminer leurs déchets !

Il ne viendrait à l’idée de personne de surbonder une poubelle déjà pleine à craquer, et ainsi voir sa cuisine envahie de détritus en tous genres. Eh bien considérez qu’il en va de même avec votre corps.

Si vos cellules, qui produisent elles-mêmes des déchets métaboliques, ne peuvent les éliminer dans les liquides interstitiels parce qu’ils sont déjà surchargés de toxines issues des INdigestions dont je parlais précédemment, elles ne peuvent encore une fois ni respirer, ni êtres nourries correctement.

Ça vous dirait de manger une pomme que vous auriez  « lavée » dans une eau saumâtre ?
Eh bien pourtant c’est un peu ce qu’il se passe sans votre corps pour vos pôôôôvres cellules :/


Alors, en parfaite symétrie de cette belle nutrition que vous avez décidé de mettre en place pour régénérer votre corps et conserver votre jeunesse, il faut remettre en mouvement les toxines stagnantes vers les émonctoires que sont les intestins, les reins, les poumons et la peau !



« Stimuler, Soutenir, Soulager »


Je me permets d’emprunter cette sympathique formule des « 3 S », créée par ma bien-aimée naturopathe Béatrice Le Corfec ! Ces « 3 S » sont exactement ce qu’il faut faire pour chacun de nos émonctoires, au mieux et dans la mesure du possible.
Voici quelques pistes que j’ai glané au fil des années :



     1. Les intestins

  • grâce à des tisanes laxatives, des mélanges de plantes médicinales, ou des purges ( au Chlorumagène par exemple )
  • grâce aux lavements et aux hydrothérapies du côlon ( bien plus efficaces car le travail se fait bien plus en profondeur, jusqu’au décollement des plaques mucoïdes pour les plus chanceux ! )
  • grâce à l’aromathérapie ( carvi, cumin, coriandre, cannelle, genièvre, menthe poivrée, basilic, muscade... renseignez-vous ! )
  • grâce au yoga, certaines postures stimulent les intestins dans leur grande mission émonctorielle !
  • Une simple bouillotte posée sur le ventre, au moins 20 minutes par jour, provoque une vasodilatation qui va stimuler les organes réchauffés. Bien sûr, c’est une course d’endurance, les résultats demandent de la régularité pour être visibles. Mais ça marche !
    2. Les reins

  • Si vos urines sont claires voire transparentes, non-chargées de sédiments, boire 3 litres d’eau par jour ne fera que surcharger les reins de travail, les fatiguer davantage, et vous n’éliminerez pas plus de toxines, juste de l’eau en trop !
  • Rabattez-vous plutôt sur la pose d’une bouillotte sur la zone ( attention, les reins sont situés plus hauts que vous le ne le pensez ;) )
  • Des jus très reminéralisants comme le céleri
  • Des frictions avec trois gouttes d’huile essentielle BIO de Pin Sylvestre matin et soir dans trois gouttes d’huile végétale
  • Des purges à la magnésie San Pellegrino

     3. Les poumons

  • Je vous renvoie évidemment à la première partie de l’article, sur l’extrait du livre de Daniel KIEFFER, Naturopathie, qui illustre parfaitement bien ce point
  • Accordez-vous encore une fois des séances de sport régulières et non violentes, type yoga, pilâtes...
  • Mais aussi des séances de méditation centrée sur le souffle

    4. La peau

Pour éliminer les toxines par la peau, il faut trans-pi-rer !
  • Le sport, une fois de plus adapté à vos possibilités sans négliger la loi de l’hormèse, afin de progresser un peu plus chaque jour
  • Les hammams et les saunas, suivis d’un bon gommage au gant Kessa !
  • Les bains alcalins hyperthermiques, à raison d’une boîte de 800g de bicarbonate de soude pour une baignoire, on fait trempette une heure, on sort pour enlever l’eau tout en restant humide,on frictionne sa peau au gant kessa puis l'on rince à l'eau tiède ! Vous me direz des nouvelles quant à la quantité de cellules mortes et de toxines vous allez voir tomber sous vos yeux ébahis ( ou dégoûtés XD ) ! Et la douceur de votre peau ensuite...
  • Le brossage à sec du corps, formidable soin quotidien de la peau pour l’aider à évacuer ses toxines


Bien entendu, le mouvement en règle générale, en stimulant la circulation des fluides, permet la remise en mouvement des toxines elles-mêmes vers le chemin des émonctoires.
Pensez donc à bouger dès que vous le pouvez ! Et bien plus que les 30 minutes par jour recommandées par le gouvernement ! Faites des escaliers vos meilleurs amis, du jardinage un plaisir santé, passez l’aspirateur en chantant ( fort ! ), dansez avec vos enfants ( mon bébé de 14 mois ADORE ça ! ), faites des étirements au lever, prenez un abonnement Vélib’, etc.
Il y a toujours un moment dans la journée où l’on peut bouger ! Et mis tout ces moments mis bout à bout, vous serez surpris de voir qu’il n’est pas forcément utile de prendre un abonnement dans une salle de sport :)
Les adeptes de la secte «  des adventistes du 7ème jour » ont une hygiène de vie tout simplement incroyable et possèdent tous un trampoline ! L’un des meilleurs sports pour faire bouger la lymphe en s’amusant ! ;)









« Catabolisme VS Anabolisme »


Ces termes sont les deux versants de ce que l’on appelle le métabolisme :

Pour faire court, et selon Wikipedia « le catabolisme est l’ensemble des réactions de dégradations moléculaires de l’organisme considéré. Il est le contraire de l’anabolisme, ensemble des réactions de synthèse. »

Pour faire ENCORE plus court : catabolisme = destruction, et anabolisme = construction.


Le problème c’est qu’avec les doses énormes de stressES « que l’on se mange » au quotidien, notre corps est beaucoup plus en phase catabolique qu’anabolique.
Phase catabolique entre autres à l'origine des fameux radicaux libres issus du processus de dégradation de la digestion par exemple.
Alors pour préserver notre jeunesse et notre beauté, voire les développer, il faut à tout prix placer notre corps en mode « (re)construction », en phase d’anabolisme.

Cette soumission au stress permanente à pour conséquence ( parmi moult autres, j’entends bien ) d’épuiser nos systèmes nerveux et endocrinien, qu’il nous faut absolument requinquer !


Pour cela :

    1. Rien de tel que le REPOS !

  • Eh oui, c’est pendant notre sommeil que notre corps fait ses travaux ! Comme dans le métro parisien ! Essayez de vous coucher avant minuit, avant 22h c’est mille fois mieux encore, et laissez la douce nuit faire son travail !
  • Le repos, c’est aussi « débrancher ». Dites-vous qu’après 20h, finis Facebook et autres réseaux « sociaux » chronophages, d’ailleurs, fini internet tout court. Passez du temps en famille ou avec un bon livre !
  • D'ailleurs, 20h, c’est aussi l’heure télévisuelle la plus abjecte qui soit ! Avec tous les journaux télévisés qui crachent leur fiel et les horreurs qui se passent de par le monde pour nous (sou)mettre dans états de peur et abaisser nos fréquences vibratoires... JETEZ VOTRE TV, c’est l’un des meilleurs cadeaux que vous vous ferez !
  • Le repos social va plus loin, en faisant un bon tri dans vos relations. Fuyez les éponges à énergies, les gens de votre entourage qui sont tout le temps négatifs, malveillants, qui jugent tout et n’importe quoi, les commères, les moqueurs... Ils polluent votre sphère mentale, spirituelle et physique ! Concentrez-vous sur vos sensations après avoir passé du temps avec ces personnes : vous vous sentirez « vidés », et ce sera tout simplement le cas ! « Mieux vaut être seul que mal accompagné », c’est tellement vrai !


     2. Les massages, modelages, et autres caresses bienveillantes

J’ai appris il y a peu que seuls les kinésithérapeutes et les médecins pouvaient utiliser le terme de « massage », c’est pour cela qu’en instituts de beauté vous pouvez faire des « modelages »...
Vous le saviez vous ?
  • Bref, les massages au sens commun du terme, c’est à dire « le toucher bienveillant par l’autre » du corps, des mains, des pieds, du crâne, du visage où toute autre partie de votre être, sont une voie royale pour relancer les systèmes nerveux épuisés. Faits avec bienveillances, sans forcément de connaissances, juste du Soin, ils apaisent, regonflent la confiance en soi et les autres, boostent notre « Ancrage » au corps et à la Terre. À faire et recevoir sans modération !

     3. Le Soleil !
  • Les bains de soleil, cette lumière si précieuse, si vitale, si chaude, qui a une telle influence sur notre moral et notre Santé ! Quel gâchis de s’en priver, cachés et tartinés sous des chapeaux, lunettes, crèmes chimiques...!
    Savez-vous que c’est le taux de toxines et donc d’acidité de votre peau qui conditionne la rapidité avec laquelle vous allez prendre un coup de soleil ? Si vous savez vous écouter, que vous vous mettez à l’ombre dès que les rayons commencent à perdre leur chaleur agréable pour devenir désagréables, vous ne prendrez pas de coups de soleil !
    De plus, en reminéralisant votre corps et en stimulant l’élimination, tout comme moi qui ai une peau très blanche, « de rousse », eh bien vous bronzerez, sans problème aucun, sans SPF, et sans coups de soleil. Eh oui !

     4. Si vous avez la chance d’avoir un jardin...
  • LA CHANCE.      D’AVOIR.       UN JARDIN.       (OUI J’INSISTE ).
    Eh bien passez-y votre temps libre, les pieds nus dans l’herbe pour vous recharger en énergie vitale et vous débarrasser de la charge électromagnétique que vous avez forcément accumulée dans votre corps
  • De plus, je vous ne recommanderai JAMAIS assez de faire votre potager , pour des raisons non seulement économiques et nutritionnelles, mais aussi pour le côté anabolisant du contact de la nature ! 
  • « oui mais le potager ça marche une année, après y’a des bestioles, des maladies... »
    FAUX !
    Ça veut dire que vous vous basez sur l’agriculture pour faire votre potager ! Passez en mode PERMACULTURE, sans mettre les sols à nus, en mulchant la terre, c’est à dire en la couvrant au maximum, en laissant la nature faire son travail et en intervenant le moins possible, car ELLE sait ce qu’il faut faire pour donner l’Abondance !
    Renseignez-vous, regardez des vidéos, écoutez Eric Escoffier et tous ces progressistes de la Terre. L’abondance biologique est à la portée de tous !


     5. Le jeûne

  • Enfin, le meilleur moyen de mettre son corps au repos, c’est de jeûner !
    Abstenez-vous de manger, et de boire c’est encore mieux, offrez ce temps à votre corps comme un cadeau, et laissez-le se guérir, se ranger, se nettoyer, se classer... Rien ni personne d’autre que votre corps sait mieux le régénérer ! Mais pour cela, il lui faut de l’énergie, et en temps normal, 70% de cette dernière est passée à digérer... À méditer !
La méditation d’ailleurs, est également un moyen parfait de faire taire le brouhaha intérieur et d’offrir du repos à votre mental et votre corps !











Et quand on a fait tout ce travail à l’intérieur, à ce moment là OUI, on peut...



III - ...donner un coup de pouce de l’extérieur


Car en effet, mettre la préservation de sa jeunesse et de sa beauté dans les mains chétives de la cosmétique, c’est quand même se voiler la face de manière assez énorme !
Comment voulez-vous que quelques grammes de crème empêche le processus catabolique d’agir, maintenant que vous avez compris les faits ?!

En revanche, quand on a entrepris une véritable révolution du mode de vie, les plantes et la nature peuvent nous aider à conserver une plus belle peau, sa souplesse quand il fait froid, etc.



Dans mes incontournables et ce que j’ai vu de plus efficace :

  • L’huile de pépins de figue de barbarie
    L’huile,la plus chère du monde ! Car il faut 800 kilos de figues de barbarie pour obtenir 1 litre de cette huile précieuse ! Je copie-colle ici les indications trouvées sur le site alepia.com :
    « Elle met en évidence : 1) Un taux record de stérols anti-oxydants, anti-radicaux libres de 1000mg / 100g*, contre 200mg / 100g* pour l'huile d'olive et 300mg / 100g* pour l'huile d'argan. 2) Un taux d'acides gras essentiels polyinsaturés, les fameux oméga 6 à un taux de 60%* (contre 33% pour l'huile d'argan). Les oméga 6, précurseurs des céramides, ont une action relipidante et préservent le capital en eau de la peau. L'huile de figue de Barbarie est donc idéale pour les peaux sèches et matures. Ainsi qu'en préventif pour les peaux normales. »
  • L’argile
    Purifiante, reminéralisante, active la cicatrisation des blessures de toutes sortes... C’est un allié précieux de votre jeunesse et votre beauté !
  • Le gel d'aloé vera
    Une magnifique « eau de plante » gélifiée, qui hydrate la peau et lui apporte quantité de minéraux. Choisissez-la biologique bien entendu, et non-transformée, non-stérilisée !
  • Les infusions de plantes
    Dans un flacon pulvérisateur avec quelques gouttes de vinaigre de cidre et d’extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation, quelques pshits au sortir de la douche enlèveront les traces de calcaire de votre peau qui bénéficiera par la même occasion des bienfaits de la plante infusée !
  • Les huiles essentielles
    Moi j’en suis baba ! Mes préférées ? Le géranium, la lavande, le bois de rose... à ajouter à votre huile de figue de barbarie pour décupler ses effets déjà incroyables !
  • Le beurre de karité non raffiné
    Oui c'est vrai, l'odeur est quelque peu... déplaisante ! Mais comme baume à lèvres, honnêtement, y'a pas vraiment mieux ! Et croyez-moi, j'en connais un rayon sur cette question précise, moi qui ai eu de l'éczéma sur les lèvres à cause d'une allergie à un Labello il y a 10 ans de ça, eczéma de contact que j'ai mis des années à voir disparaître définitivement !









IV - Le maquillage


Voici MA vision des choses. Elle m’est personnelle, à vous de voir si vous la partagez ou pas, il n’y a aucune coercition dans mon discours, évidemment.


Alors oui, le maquillage peut aider à se sentir plus beau/belle, à condition toutefois qu’il ne nous serve pas à cacher des symptômes et finisse par nous déresponsabiliser !

Évidemment, le maquillage pour camoufler les erreurs dont je n’ai eu cesse de parler dans les deux parties de cet article est purement vain. En revanche, aider la Nature, embellir, mettre en valeur, d’accord !

Quand on se maquille en Conscience, qu’en parallèle on revoit sérieusement notre mode de vie, alors ça devient un plaisir, une Joie ! Et de voir, en plus, qu’on en a de moins en moins « besoin », car on est de plus en plus beau/belle au quotidien, c’est une sacrée sensation :)


Maintenant que j'ai donné mon avis, il est vrai que les matins difficiles, un peu d'anti-cernes et/ou de fond de teint bien dosé, aux endroits qui le nécessitent, un peu de blush, du mascara et un beau rouge à lèvres qui claque, ça peut faire grandement la diff' ! :)




V - Le point sur lequel je lutte encore (?)


Mes cheveux blancs.


J’en ai depuis que j’ai 13 ans. Ils me complexent encore beaucoup car je n’arrive pas à me départir de son symbole «  de vieillesse ». Mais je fais mon Chemin ! Dernièrement j’ai craqué après 6 mois d’efforts : j’ai refait une teinture..! Mais finalement je regrette...

Seulement, je sais très bien ce qui a causé ces cheveux blancs maintenant : une déminéralisation précoce, dû à mon mode de vie inadéquat et des stresses scolaires et périscolaires assez forts, qui ont fini par engendrer une dépression qui n’a rien arrangé (!).

Mais depuis des années maintenant, j’avance en conscience, et ne perds pas l’espoir de voir mes cheveux châtains repousser là où ils sont blancs actuellement, car j’ai les cartes en main !




Et vous aussi désormais !









Pour aller plus loin :


  • La vidéo de Thierry Casasnovas : " Vieillesse ou usure ? "





  • Le super livre de Norman W. Walker :  Rajeunir et rester jeune

    Image associée







J 'espère que cet article vous aura apporté, n'hésitez pas à partager et commenter !

N'hésitez pas également à rejoindre MON GROUPE FACEBOOK si vous le souhaitez et si vous êtes motivé(e)s par le mode de vie physiologique, pour échanger sur le sujet !



Je vous embrasse, prenez soin de vous.
Saturne.




3 commentaires:

  1. Bonjour, au sujet du soleil, j'ai le souci de tacher assez facilement - ça ressemble à des taches de rousseur mais ce n'en est pas, je ne me protégeais jamais l'été puisque je ne vais pas à la plage je n'aime pas ça) donc dans le doute j'évite (en plus je n'aime pas trop montrer de la peau surtout bras et jambes je suis un peu complexée tant qu'il me reste de la cellulite :) mais je sais que ce n'est vraiment pas la chose à faire, que me suggèrerais tu pour ne pas risquer de bronzer ? (puisque c'est un probleme de mélanine) merci....
    Pour les bains je n'ai pas de baignoire mais j'ai essayé les gommages en gardant le sel le temps que ça fonde et les bains de mains avant bras et pieds c'est sans doute mieux que rien, grâce au bicarbonate et aux gants pas besoin de gommages cosmétiques.
    Merci pour ces excellents conseils (tu m'apprends vraiment quelque chose concernant l'élimination je n'y avais jamais pensé), le plus dur va etre de me décider à bouger je suis très flemmarde sur ce point :p....(j'aurais bien jardiné mais je n'ai aucune patience et on ne peut pas dire que ma main soit verte et d'ailleurs je n'ai pas de jardin, cultiver une plante en pot ne doit pas etre très physique ;) - je suis entièrement de ton avis au sujet des cultures.
    J'apprécie beaucoup l'esprit du blog vraiment, d'autres sont surement très bien, mais ta manière à toi d'aborder le mental et le physique dans une dynamique globale semble correspondre à ce qui a du mal à se remuer chez moi ! (c'est sans doute comme trouver le bon psy ou le bon prof de yoga, enfin celui ou celle qui nous correspond). Sinon j'ai parfois remarqué des grand mères assez âgées à la peau rose et veloutée un vrai teint de jeune fille ce qui confirme le message que tu transmets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      Alors au sujet du soleil, il est essentiel de s’y exposer, mais pas dans le sens « on fait la crêpe de chaque côté en plein cagnard » ;)
      Le tout est d’être connectée à ton ressenti : comme je le répète, dès la seconde où l’agréable chaleur devient ne serait-ce que « moins agréable », hop ! À l’ombre !

      Très bien le système D gommage ! :)

      Merci beaucoup pour tes compliments encourageants !! J’ai pris du retard sur nouvel article mais il sort bientôt !

      Supprimer
  2. PS : moi le truc qui fonctionne très bien pour ma peau (mixte et un pe déshydratée) c'est l'eau florale d'oranger ! par contre je dois éviter tout ce qui est huile ça me provoque des crise de rosacée (en meme temps je commence à peine à évoluer VERS ce mode de vie ça disparaitra probablement avec le temps)

    RépondreSupprimer

Une question, une réflexion, une découverte, un partage ? Commentez !